Les katas

Voici un lien vers des vidéos des katas shotokai réalisés par Alain Hagopian

Les katas Shotokai par Alain Hagopian

A quoi servent les Katas

Tous les philosophes des arts martiaux nous l'ont dit : « L'ennemi est en soi ». L'art martial est d'abord une maîtrise de soi. Maîtriser l'adversaire est secondaire. Ainsi, le kata nous oppose à nous-mêmes et c'est là sa richesse. Il faut se provoquer, se déplacer plus vite, tourner plus vite, frapper plus fort, aller plus loin, plus haut, prendre des risques et, parfois, se déséquilibrer, rater son enchaînement, manquer de précision.

Les katas simulent des combats contre plusieurs adversaires. La stratégie développée dans chaque kata est pleine d'enseignements. Pourquoi la première défense se déroule-t-elle à gauche ou de face ? Pourquoi les pivots se font-ils de telle ou telle manière ? Pourquoi certaines actions finissent-elles par un blocage ? Pourquoi les coups de pieds ne sont-ils jamais jodan ? Pourquoi certains mouvements s'exécutent-ils lentement ? N'attendez pas de réponse, pratiquez et trouvez.

Les katas de karaté se sont développés à Okinawa dans un climat d'interdiction de la pratique martiale et sous la surveillance constante de l'envahisseur. Il ne faut donc pas s'étonner si leur première apparence est celle d'une gymnastique ou d'une danse. La forme qu'on leur connaît est celle qui était acceptable pour l'ennemi et, par la suite, utilisable dans les écoles et universités car inoffensive. Le véritable karatéka ne s'arrêtera pas à la contemplation de l'écorce du fruit ; il n'aura de cesse de l'avoir décortiqué et sucé jusqu'au noyau. Ainsi, les bunkai exploiteront toutes les variantes gestuelles possibles, face à un ou plusieurs adversaires. Il faut se persuader que, sur chaque enchaînement, mille bunkai existent.

Heian Shodan

Heian signifie la paix tranquille. Sho dan signifie premier niveau, il s'agit du premier kata de la famille Heian (famille de 5 katas comprenant la plupart des techniques de base du karaté).

Heian Shodan contient 21 mouvements, les principaux sont Gedan-barai, age-uke, oi-zuki et shuto-uke. Deux positions sont étudiées Zenkutsu-dachi et Kokutsu-dachi.

Heian shodanHeian shodan

Heian Nidan

Heïan Nidan est le deuxième kata Heian, il reprend des mouvement tel que Yoko Geri, Mae Geri, Nukite. Kokutsu-dashi est une des position principale de ce kata.

Heian nidanHeian nidan

Heian Sandan

Heïan Sandan est le troisième kata Heian, il aborde la position kiba-dashi, les blocages ushi-uke, morote-uke, Empi-Uké, les attaques uraken, Fumikomi, Ushiro-Empi ,...

Heian sandanHeian sandan

Heian Yodan

Heïan Yodan est le quatrième kata Heian, il est caractérisé par une grande dynamique, il contient beaucoup de techniques de jambes (yoko-geri, mae-geri, hiza-geri) ainsi que des doubles blocages (Morote-Uke, kakiwake-uke).

Heian yodanHeian yodan

Heian Godan

Cinquième et dernier kata Heïan, Heïan Godan aborde de nombreuses nouvelles techniques et positions tel que kosa-dachi, renoji-dachi, mikazuki-geri. Il s'effectue à un rythme particulier avec une alternance de temps rapides et de temps plus lents.

Heian godanHeian godan

Bassaï Daï (Pénétrer la forteresse)

Le fondateur de ce kata, très ancien, est inconnu, probablement originaire du village de Tomari (Okinawa). Bassaï fut l'un des katas favoris de Maitre Chotoku Kyan. Bassaï ("traverser la forteresse": rompre un encerclement) se pratique sous une grande (Dai) et une petite (Sho) forme. Ses racines remontent jusqu'au vieux Pastaï, l'un des plus vieux katas connus.C'est la forme longue de Bassaï.

Bassai dai est un kata puissant et dynamique. Ce kata comporte plus de techniques de défense que d'attaque. Il représente la transformation d'une situation de combat défavorable en situation favorable.

Tekki Shodan (Cavalier de fer)

Tekki Shodan s'effectue entièrement en kiba-dachi, une autre de ses particularité est qu'il s'effectue sur un seul axe.

Kanku Daï (Regarder le ciel)

Kanku dai est le plus long kata shotokan, il est aussi particulier par son début, les mains forment une ouverture en triangle vers le ciel le regard suivant cette ouverture.